Le Club

 
ACCUEIL

Retour à la page d'accueil


LE CHATON

Tout ce qu'il faut savoir lorsqu'on adopte un chaton

COMPORTEMENT
DU CHAT 

Comprendre les comportements naturels du chat


LE CHAT AU QUOTIDIEN

L'aider à mieux vivre les évènements du quotidien


 PROBLÈME

 J'ai un problème avec mon chat !


 
SANTÉ

mieux le soigner naturellement

 

Consultez l'ensemble de nos produits chats

 

 

RUBRIQUE : ADOPTER UN CHAT

--> AUTRES ARTICLES A LIRE

Les accessoires pour l'hygiène

Par Florence Cailliot-d'Ivernois, comportementaliste

Bac à litière + la pelle pour ramasser + litière

Dans l'idéal, le bac à litière ne doit pas être couvert ! Avec des rebords, oui, mais sans couvercle ni porte battante ! Pour le chat, la litière couverte est tout sauf un luxe. Oui, le chat aime pouvoir faire ses besoins tranquille, mais de là à se retrouver dans une boîte fermée, exiguë, sans possibilité de surveiller le danger potentiel, il y a un fossé ! Idéal pour les maîtres qui ne souhaitent pas avoir des graviers partout, un grand inconfort pour le chat. Certains y sont très habitués et ne semblent pas dérangés par le concept. Pourtant, si le chat est malpropre, c'est bien la première recommandation que l'on donne : enlevez le couvercle et la porte de la litière ! A bon entendeur...
La pelle avec rebords, c'est très pratique, car ça évite que la ..."marchandise", ne s'échappe !
Certaines litières ont une forme d'angle, pour se mettre dans les coins : pratique !

Coté litière, quatre type de substrats se trouve sur le marché :
-Les litières agglomérantes, sorte de sable qui fait des "galettes" avec le pipi et qu'il suffit d'ôter et de jeter. On remet un peu de litière chaque jour. Une habitude à prendre.
-Les litières minérales, faite à base d'argile ou de silicium. Efficaces, surtout les grandes marques (ex : Catsan, mais très cher !). Il faut changer la litière une fois par semaine, ou dès qu'il n'y a plus assez de litière propre pour recouvrir. On n'enlève que les cacas.
-Les litières végétales, faites à base de "croquettes allongées" d'herbe. Tous les chats n'apprécient pas le concept. C'est moins bruyant quand le chat recouvre, mais ça fait vite des gros paquets humides qui collent au bac...bof.
-Les litières nouvelles génération, à base de matières transparentes non identifiées, qui promettent monts et merveilles, et surtout d'être ultra absorbantes et qui empêchent les mauvaises odeurs de se répandre.
Efficaces pour la plupart semble-t-il mais pas toujours du goût des chats. A tenter donc, avec réserves : pour les chats stressés qui ont tendance à faire en dehors de la litière, mieux vaut une litière qui laisse au contraire les odeurs se répandre un peu : c'est plus rassurant pour lui.

Les gamelles et distributeurs d'eau et de nourriture

Évidemment, deux bols peuvent faire l'affaire pour nourrir votre chat. Mais le principe de l'antidérapant sous le bol est un "plus" non négligeable, autrement il a tendance à faire le tour de la pièce durant le repas...
L'intérêt des gros distributeurs à croquettes est de pouvoir délivrer au chat sa nourriture en continu, sans restriction (le chat, normalement, se régule tout seul et absorbe très peu de croquettes à la fois et peut manger jusqu'à 12 fois par jour). Cela vous permet aussi de ne pas avoir à vous souciez de sa nourriture si vous partez en week-end ou pour plusieurs heures. Même chose pour l'eau.
Pour les chats qui ont du mal à se réguler et qui se montrent très gourmands, plutôt que de les restreindre à deux repas par jour (ce qui est très stressant pour un chat), investissez dans un distributeur automatique de croquettes avec horloge intégrée : on peut programmer de 2 à 8 repas dans la journée selon les marques. Ainsi, même en votre absence, le chat peut manger un peu.

Les fontaines d'eau pour chat (certaines ont des dômes que le chat doit lécher) sont généralement très prisées : l'eau est toujours fraîche et surtout, elle coule...il faut prévoir les filtres pour les eaux très calcaires ou alors mettre de l'eau de source.

Les brosses et peignes

Les brosses en caoutchouc sont mes préférées, car on peut joindre l'utile à l'agréable : on caresse le chat et on le brosse en même temps. Certains ne se rendent même pas vraiment compte qu'ils sont brossés. Le peigne est très utile pour enlever les poils morts, mais tous les chats ne le supportent pas. Les brosses à poils métallique doivent être évitées : on peut facilement blesser le chat. Mais si le poils est très long et risque de s'emmêler (comme pour les Persans par exemple), c'est encore ce qu'il y a de plus efficace.
Les chats à poils long doivent être régulièrement brossés s'ils ne sortent pas (dans ce cas les arbustes et autres obstacles naturels font office de brosses). Les chats à poils courts n'ont aucune obligation d'être peignés ou brossés, sauf si on ne veut pas retrouver des poils partout.

 

Coupes-griffes

Différents formats sont proposés à la vente, et tout dépend de votre adresse et de votre aptitude à couper les griffes de votre chat. Les gros outils sont généralement dotés d'un cran de sécurité pour éviter de couper trop court. Il ne faut pas couper la partie rose qui est bien avancée dans la griffe. C'est la seule précaution. On peut faire faire cela par un vétérinaire, mais c'est beaucoup de stress inutile pour une simple pattucure. A faire idéalement lorsque le chat est tranquille et presque endormi, quitte à s'y prendre en plusieurs fois dans la journée en faisant une ou deux griffes à chaque passage. Inutile de tout faire d'un coup et que cela tourne au psychodrame, le jeu n'en vaut pas la chandelle.
Pour les plus inquiets, rassurez-vous, on prend vite le tour de main !

Les répulsifs et attractifs

S'il y a un bien un objet dont il faut user avec parcimonie, c'est bien le répulsif. Pour un interdit ou une utilisation d'appoint, comme par exemple pour interdire l'accès à un lit ou un comptoir de cuisine (ce qui n'est pas impératif évidemment), nous recommandons le Sssscat : un simple jet d'air qui se déclenche au moindre mouvement (il est munit d'un détecteur de mouvement) et qui surprend le chat. Mais il ne faut pas en abuser et surtout pas le mettre en hauteur pour que le chat ne se casse pas la figure en cas de surprise ! Pour interdire l'accès à une pièce ou une plate bande de fleurs dans un jardin, c'est aussi une bonne idée.
Le pistolet à eau est un outil utile pour l'éducation, tant qu'on l'utilise avec parcimonie (de toute façon, il est incohérent d'interdire plus de 4 ou 5 choses à un chat dans une maison. Au delà, il n'arrive plus à retenir et devient stressé).
Je suis très réservée quant à l'utilisation des répulsifs et attractifs à base de différents parfums, huiles essentielles ou phéromones de synthèses. D'abord parce que leur efficacité est généralement quasi-nulle alors qu'ils sont présentés comme des produits miracles. En plus, cela peut stresser le chat parce que l'on perturbe son univers olfactif. Or, il a besoin de repères qui sont les siens, et non pas les nôtres.

Aucun répulsifs (ou attractifs d'ailleurs) ne résout les problèmes de malpropreté ou de cohabitation : ils ne font que déplacer le problème et souvent même l'aggravent ! N'investissez pas inutilement dans les diffuseurs de phéromones de type Feliway ou Felifriends ! De mon expérience de comportementaliste, et d'après de (très) nombreux témoignages de clients, c'est inefficace, et cela ne fait que retarder la mise en place de solutions plus concluantes : une consultation avec un comportementaliste.

 

ARTICLE PROPOSE PAR

 
Florence Cailliot-d'Ivernois

Éthologue et comportementaliste
www.comportementaliste-chat.com

 

 

Pour plus d'informations, cliquez sur le produit de votre choix

 

 

86216

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'informations, cliquez sur le produit de votre choix

AC21061